dimanche 2 octobre 2022
AccueilSanté mentaleAlzheimer précoce : les smartphones pointés du doigt

Alzheimer précoce : les smartphones pointés du doigt

Existe-t-il un lien entre l’usage des smartphones et l’apparition précoce d’Alzheimer ? D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, 55,2 millions de personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer. Un chiffre qui devrait atteindre 139 millions en 2050. Selon une étude récente, l’augmentation des cas dits précoces serait due à l’utilisation croissante des smartphones.

 Ces recherches publiées dans la revue scientifique «Current Alzheimer Research» ont établi un lien entre l’Alzheimer précoce et la surexposition aux ondes électromagnétiques du Wi-Fi et des téléphones portables.

Alzheimer et accumulation de calcium

Il est généralement admis, depuis près d’un quart de siècle, que la maladie d’Alzheimer est causée par une accumulation importante de calcium dans le cerveau. Concrètement, un excès de calcium intracellulaire pourrait entraîner la maladie d’Alzheimer. Et selon l’étude, les champs électromagnétiques (CEM) générés électroniquement peuvent contribuer à l’accumulation de ce calcium. D’autant plus que ces CEM proviennent d’appareils tels que les téléphones portables.

Et si des doutes existaient depuis longtemps sur les effets néfastes des téléphones portables sur notre corps, notamment le cerveau, jamais une étude n’avait encore mentionner l’exposition aux objets connectés parmi les causes d’Alzheimer.

L’exposition aux champs électromagnétiques

Des chercheurs ont pu établir le lien entre une apparition précoce de la maladie chez des individus âgés de 30 à 40 ans, et l’exposition aux champs électromagnétiques pulsés, générés électroniquement par nos téléphones portables. L’étude dévoile par ailleurs que l’âge d’apparition de la maladie d’Alzheimer a diminué au cours des vingt dernières années, soit depuis que les expositions aux CEM liés aux communications sans fil ont augmenté.

Aussi, si cette découverte est confirmée, le nombre de cas d’Alzheimer pourrait doubler avant 2050. Car l’actuelle génération sera de plus en plus exposée aux ondes « nocives » des appareils mobiles.

Une sensibilisation régulière par les autorités sanitaires, alliée à l’autodiscipline, devrait atténuer ces effets nocifs sur une jeunesse de plus en plus connectée.

Vous aimerez peut-être...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

D'autres lisent maintenant

Commentaires récents